Réussir un film nécessite une savante dose de compétences dès l’écriture du scénario jusqu’à la réalisation finale. Un récent article américain nous a donné la puce à l’oreille sur la durée idéale d’un court métrage. Utopie ou idée fondée ? Analysons ça ensemble !

La durée idéal d'un court métrage est de 23mn

C’est une question qui revient sans cesse quand on aborde la création d’un court-métrage : combien de temps doit-il durer pour être efficace ?

Il n’existe pas de règles universelles pour répondre à cette question. Tout ce qu’on peut clarifier avec certitude, c’est sa longueur maximale pour être considéré comme tel.

D’après le CNC (centre national du cinéma et de l’image animée), sur le territoire français, un court-métrage peut aller jusqu’à 60mn. Au-delà, le film atterrit dans la case long-métrage excluant toute notion de moyen-métrage.

Loin d’être une généralité dans le monde, il n’existe finalement pas de règles internationales pour définir clairement cette durée et chacun y va de son avis personnel. Par conséquent, difficile d’y trouver un repère fiable.

Certains vous expliqueront que le court-métrage ne doit pas excéder 40mn, d’autres suivent le sens du CNC et évoquent une heure comme maximum acceptable.

Mais quid d’une hypothétique durée optimale ?

Et bien là aussi les avis vont bon train. Si vous avez eu l’occasion d’en produire de près ou de loin et d’en discuter avec d’autres vidéastes, vous avez sûrement déjà reçu de nombreux conseils à ce sujet.

C’est l’expérience que vit fréquemment John P. Hess, fondateur du site filmmakeriq.com et réalisateur de différents courts-métrages à succès américains. On lui rapporte souvent que la durée idéale se situerait entre 9 et 12 minutes sans trop qu’on lui explique pourquoi. Tel un Sherlock Holmes acharné, il a décidé de mener sa petite enquête.

La durée moyenne des courts-métrages gagnants aux Oscar est de 23mn

Tadaa !

Et là, vous vous dites qu’on tient sûrement quelque chose. Peut-être. Ou peut-être pas.

Armé de son plus beau tableau Excel, il en ressort une donnée plutôt intrigante et finalement très accessible : depuis 1957 (date à laquelle la cérémonie a arrêté de distinguer les films réalisés en 1 ou 2 pellicules), la durée moyenne d’un court-métrage oscarisé est de 23 minutes.

Quelle meilleure référence que de se baser sur l’ultime consécration de tout réalisateur ?

A noter par ailleurs que les limites acceptées par la cérémonie des oscars se situent entre 8 et 40 minutes.

Crédit : John P. Hess/Filmmakeriq.com

Que remarque-t-on sur le graphique :

  • Il existe un pic très prononcé situé entre 24 et 26 mn.
  • Après 30mn, le nombre de vainqueurs diminue drastiquement.
  • La grande majorité des courts-métrages gagnants (plus de deux tiers) possède une durée comprise entre 14 et 30 mn.

L’idée d’évoquer une durée idéale à 23mn pourrait prendre tout son sens à la vue de ces résultats.

Seulement, plusieurs questions se posent légitimement.

  • Peut-on construire son œuvre autour de ce critère ?
  • Est-ce pertinent de penser que la durée jouera un rôle important pour conquérir votre public ?
  • Peut-on dire réellement qu’il existe une durée idéale ?

Surtout, doit-on forcément considérer un film recevant un oscar (ou tout autre prix) comme excellent ? Ce qui fragiliserait profondément cette notion de temps idéal. Nous restons dans un univers artistique, et qui dit artistique dit subjectivité.

Quel est l’objectif ?

S’il n’y avait qu’une seule et unique question à se poser, ce serait celle-ci.

Quelle est la destination de votre court-métrage ? Souhaitez-vous le distribuer sur votre chaine YouTube ? Va-t-il être diffusé sur une chaîne télévisée ? Est-ce simplement un projet personnel ?

C’est une problématique à laquelle il est important de répondre.

Vous pouvez également participer à un festival. Nous avons la chance en France de bénéficier de très gros événements. Mais dans ce cas, quelles sont les règles en vigueur ?

Nombreux d’entre eux ont des obligations de production différentes. Certains acceptant seulement une durée maximale de 20mn voire pour d’autres 30 mn.

Une partie de l’équipe du studio a déjà participé à plusieurs reprises au festival « 48 Hour Film Project » proposé chaque année dans plusieurs villes de France. Le concours met en compétition plusieurs groupes de vidéastes dans une course contre la montre pour réaliser un court-métrage en un seul week-end avec des éléments imposés (nom du personnage, objet, répliques…)

C’est ici la même remarque, la durée maximale autorisée est de 8 minutes avec le générique de fin.

Dans ces conditions, difficile de parler de durée idéale…

Cela dit, si vous réalisez un court-métrage pour le plaisir ou sans règle de concours, il n’y aurait qu’un seul conseil à vous donner…

Fiez-vous à votre histoire

Il n’y a pas de recette toute prête. John P. Hess l’explique lui-même dans son article : « Un court-métrage a besoin d’être aussi long que le demande votre histoire », et il a raison.

En d’autres termes, si votre scénario nécessite 15mn pour se déployer pleinement et donner le meilleur de votre message, n’essayez pas d’en faire trop. Inutile de rajouter des lignes de dialogues ou des scènes racoleuses, car vous avez peur de ne pas vous faire comprendre. Ce qui compte vraiment, c’est d’apporter un dynamisme significatif à votre œuvre. Certains courts-métrages de 10mn racontent une histoire plus dense et complète qu’un film d’1h30.

La question d’une durée idéale peut tout de même s’avérer passionnante. Sans en faire un critère de réussite, est-il possible que la durée symbolique de 23mn permette de proposer une meilleure base à son histoire ? De plonger plus facilement dans la psychologie des personnages ?

A vos claviers ! Nous sommes très curieux de connaitre votre position sur le sujet ! 😉

Lire l’article source